L'actualité du bâtiment artisanal...


La réduction des dépenses d'énergie arrive en tête des priorités des Français

La réduction des dépenses d'énergie arrive désormais en tête des priorités des Français, derrière la cuisine et la salle de bains, postes traditionnels de dépenses des ménages.

C'est une tendance qui se confirme : la première préoccupation des Français est d'avoir un logement mieux isolé et plus écologique.
Selon un sondage réalisé pour le prochain salon de la rénovation (29 janvier-1er février 2016), 33 % des propriétaires aimeraient rendre leur logement moins énergivore, plaçant ainsi l'isolation thermique en tête de leurs priorités. Un quart d'entre eux se verrait même bien produire sa propre énergie renouvelable, en installant des équipements type panneaux solaires ou pompe à chaleur. Enfin, les rénovations de salles de bains (24 %) et cuisines (20 %), les postes traditionnels de dépenses des propriétaires, passent désormais en troisième et quatrième positions.
Notons que les seniors (50-64 ans) restent plus traditionnels et souhaitent davantage rénover leurs cuisines et salles de bains que les moins de 35 % qui privilégient davantage l'amélioration de l'extérieur de leur logement.

                                               ********

Mécanisme de soutien aux ENR : le décret tarde

Devant entrer en vigueur le 1er janvier 2016, le nouveau mécanisme français de soutien aux énergies renouvelables se fait attendre. Le décret et les arrêtés n'ont pas encore obtenu le feu vert de Bruxelles.

Au 1er janvier 2016, un nouveau mécanisme de soutien aux énergies renouvelables devait venir remplacer le dispositif de tarif d'achat qui soutenait les filières électriques depuis bon nombre d'années, avait annoncé le Gouvernement. Or, on a appris que le décret et les arrêtés spécifiques à chaque filière sont encore en cours d'examen par la Commission européenne et qu'une réponse n'est attendue que d'ici à la fin du premier trimestre, selon le ministère de l'Energie et les acteurs du secteur.
« La Commission pourrait se positionner avant la fin du premier trimestre 2016 » sur le décret et plusieurs arrêtés définissant ce mécanisme, a affirmé à l'AFP Damien Mathon, délégué général du Syndicat des énergies renouvelables (SER).
Le nouveau dispositif fait suite à l'adoption par l'Union européenne en 2014 de nouvelles lignes directrices en matière de soutien public à l'énergie. Il prévoit, pour certaines énergies renouvelables, dont le solaire et la méthanisation, de passer d'un tarif bonifié d'achat par EDF de l'électricité produite, vers une vente de cette électricité directement sur le marché, combinée à une prime pour garantir un prix cible.
La prime, appelée Complément de rémunération, sera versée à un producteur ENR en complément de la vente sur le marché de l'électricité qu'il a produite, pour lui assurer un niveau de rémunération permettant de couvrir les coûts de l'installation et de rentabiliser les capitaux investis.
Conformément à la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, le complément de rémunération pourra être attribué sous deux formes à savoir en guichet ouvert (les installations éligibles concluent un contrat de complément de rémunération avec EDF) ou par appels d'offres.
A suivre donc...


                                               ********

Qualit'EnR a fêté ses 10 ans

Le 13 janvier dernier, au musée des arts et métiers, l'association Qualit'EnR a fêté ses 10 ans en présence de nombreux professionnels. L'occasion de faire un bilan.

Il y dix ans, le 11 janvier 2006, cinq acteurs clés des énergies renouvelables (EnR) se sont réunis pour la création d'une structure visant à améliorer la qualité d'installation de ces systèmes : l'association Qualit'EnR était née. Un anniversaire que l'association a fêté le 13 janvier dernier au musée des arts et métiers avec de nombreux professionnels. L'occasion de faire un bilan.
2006-2016 : les chiffres clés de Qualit'EnR
En dix ans, plus de 75 000 professionnels ont été formés grâce au dispositif mis en place par l'association Qualit'EnR avec la constitution progressive d'un réseau national d'organismes partenaires et de formateurs. A ce jour, Qualit'EnR s'appuie sur un réseau de 270 organismes de formation et 340 formateurs agréés sur l'ensemble du territoire national. Ce dispositif permet de former environ 10 000 professionnels par an, chiffre qui a doublé depuis 2012.
Suite à l'évolution du cadre réglementaire avec l'arrêté du 19 décembre 2014, Qualit'EnR est désormais conventionnée par les Pouvoirs publics (ministères de l'Ecologie et du Logement) pour délivrer des agréments aux centres de formation et aux formateurs dans le domaine des énergies renouvelables.
Avec 15 000 qualifications RGE actives à ce jour pour le secteur des énergies renouvelables, le nombre de demandes de qualification est en forte hausse, preuve d'une mobilisation importante des professionnels du secteur.
De manière générale, plus de 130 000 appellations et qualifications - comprenant, compte-tenu de la période, les qualifications RGE et non RGE - ont été délivrées par Qualit'EnR depuis 2007.
Les chiffres de la qualification ces dernières années :
- 2012 : 10 649
- 2013 : 9 907
- 2014 : 13 309
- 2015 : 15 903
Mais le constat le plus représentatif reste celui de l'amélioration drastique de la qualité d'installation qui a pu être mesurée au travers des 25 000 audits réalisés par les centres de contrôle partenaires depuis 2007.
Un travail inédit à cette échelle qui a permis de relever une amélioration significative et constante de la qualité des installations avec des prestations excellentes multipliées par 4 et des prestations défaillantes divisées par 4.
La dernière campagne de contrôles de réalisation menée a par ailleurs permis de constater le sérieux des entreprises titulaires d'un signe de qualité RGE avec 4 500 vérifications sur le terrain depuis 2014. Globalement, 90 % des installations auditées sont excellentes ou satisfaisantes. Les contre-références se maintiennent au plus bas avec seulement 2,4 % d'installations défaillantes.
Autre indice important, celui de la satisfaction : plus de 98 % des clients interrogés se disent satisfaits ou très satisfaits de leur installation réalisée par une entreprise qualifiée par Qualit'EnR.


                                               ********
Autoconsommation et
Autoproduction....

Ne pas confondre...
Installation photovoltaique
Le STOCKAGE
C'est parti !
Le principe, nos solutions,
nos réalisations...
Installation photovoltaique
en autoconsommation...
Comment ça marche ?
Photovoltaique
Nouveau décret 2017
Les aides, la revente
Nouveauté 2017...
Nous vous offrons
LA GARANTIE TOUT RISQUE
de votre générateur  pendant 5 ans
1 lot les Cigales - 34460 CESSENON sur ORB - 04 67 89 56 03 - © 2014 acape34   |   Site développé et mis à jour par nos soins  |  acape34@free.fr